Ghislaine Roman

  • "Je vois exactement la scène au ralenti.
    Mon père ouvre son journal et change de tête.
    Ma mère écarquille les yeux, façon de lui demander ce qui se passe.
    Mon père froisse les feuilles, les laisse tomber sur le carrelage et dit : "Ben zut alors !" À ce moment-là, je ne me doute de rien." Charlotte, quinze ans, apprend que sa mère a été abusée quand elle était enfant. Au moment où son amour pour Pablo éveille son désir, elle va devoir faire face à la vague qui balaie sa famille. Elle découvrira l'abjection dont les adultes sont capables : certains savaient et n'ont rien dit. Entre rage et tendresse, Charlotte va devoir trouver son chemin.

  • Les rêves d'Ima

    Ghislaine Roman

    • Cipango
    • 20 Octobre 2020

    Ghislaine ROMAN vit à Toulouse.
    Auteure d'une trentaine d'albums, elle aime entraîner ses jeunes lecteurs dans des contrées lointaines, à la rencontre d'enfants d'ailleurs...
    Mais elle raconte aussi des petites histoires de rien du tout, inspirées par le quotidien de l'enfance avec juste ce qu'il faut de sourire pour que la vie soit plus douce.
    Depuis quelque temps, elle donne des lectures de ses albums avec la complicité de ses amis illustrateurs.

  • Peut-être que les éléphants montent sur les tabourets parce qu'ils ont peur des souris ? Peut-être que les clowns ont de grandes chaussures parce qu'ils ont de grands pieds ? Peut-être que les dinosaures n'ont pas disparu parce qu'ils sont les meilleurs à cache-cache ? Ce recueil enlevé de pensées poétiques, drôles et loufoques rend hommage à l'imaginaire débridé, et parfois décalé, des petits : voici un livre placé sous le signe de la fraîcheur et de la bonne humeur.
    Le texte peut se lire d'une seule traite ou bien être « butiné » à souhait puisqu'il recèle de jolis tableaux humoristiques qui se découvrent indépendamment les uns des autres. Semblant tout droit sortie de la bouche d'un enfant, chaque « explication » suscite les rires de par sa fraîcheur et sa légèreté. En effet, bien loin d'offrir des explications rationnelles aux lecteurs, cet album original propose des suggestions toutes plus amusantes les unes que les autres, pour le simple plaisir des yeux et des zygomatiques ! Le Livre des peut-être est le cadeau idéal à offrir en toute occasion, à lire et relire sans compter, et à faire partager à tous ceux qui ont de l'humour.
    Les illustrations sont l'oeuvre d'un artiste belge au style enthousiaste et particulièrement inventif. Tom Schamp s'amuse avec les associations d'idées, de couleurs et les mots, qu'il marie à un certain « surréalisme ».
    Cet album sera sans aucun doute un véritable remède contre l'ennui et un cocktail de couleurs et de bonne humeur !

  • Livre des si (le)

    Ghislaine Roman

    • Milan
    • 24 Septembre 2004

    Après le succès remarqué du Livre des peut-être (paru en mars 2003, réimprimé et sélectionné pour le « Prix des Incorruptibles 2004 »), voici Le Livre des si bâti sur le même principe : une succession de phrases-poèmes pleine de fraîcheur et d'humour.
    Un petit aperçu pour le plaisir : « Si la mer était sucrée, les icebergs seraient des sorbets », « Si les coqs ne savaient pas chanter, on ferait tous les jours la grasse matinée », « Si les girafes savaient tricoter, il leur faudrait dix ans pour
    faire un cache-nez », « Si les mille-pattes portaient des souliers, ils passeraient leurs nuits à les cirer », ou bien encore « Si un plus un ne faisait pas deux, ce serait triste pour les amoureux ». Autant de petites énigmes-devinettes à méditer, à savourer, à imaginer !
    Un très bel album, graphique et coloré, à offrir avec plaisir en toute occasion.
    Des illustrations acidulées et pleines de vie d'un illustrateur très inventif !

  • Pourquoi les princesses ont-elles toujours des ennuis avec les sorcières oe
    Pourquoi n'y a-t-il qu'une nuit entre deux jours oe
    Pourquoi la mer doit-elle aller si loin pour toucher le ciel oe
    Pourquoi les grands ne répondent-ils pas toujours aux « pourquoi » des enfants oe
    Après Le Livre des peut-être et Le Livre des si..., Le Livre des petits pourquoi poursuit son voyage
    au pays de l'enfance, en mettant en lumière les questions les plus loufoques mais aussi les vrais
    doutes des petits.
    - 3e volume d'une collection à succès - Le Livre des peut-être a reçu Le prix des
    Incorruptibles en 2005.
    - Un livre qui touchera son public car il fait écho à l'imaginaire des petits mais aussi à leurs
    doutes et à leur curiosité de la vie.
    - Une liste de questions en forme de ritournelle : chaque début de question reprend la fin de
    la question précédente et mime ainsi les chansons qu'on fredonne dans la cour de l'école.

  • Adaptés pour les enfants par la plume habile de Ghislaine Roman, 6 récits font découvrir aux enfants des histoires mythiques de la littérature et du théâtre tout en restant fidèles aux intrigues originales.
    Liste des contes :
    1. Ulysse et Pénélope (d'après L'Odyssée d'Homère, qui date de la fin du VIIIe siècle avant J.-C.) 2. Le fou de Laylâ (conte arabe préislamique) 3. Roméo et Juliette (d'après la tragédie de Shakespeare, écrite en 1597) 4. Paul et Virginie (d'après le roman éponyme de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, publié en 1788) 5. Roxane et Cyrano (d'après la pièce Cyrano de Bergerac d'Edmond de Rostand, jouée pour la première fois en 1897) 6. Tanabata (conte japonais basé sur le festival des étoiles de Tanabata qui a lieu chaque année au mois de juillet au Japon) Ces textes de notre patrimoine littéraire sont merveilleusement illustrés par Frederic Clément qui y apporte son interprétation et sa touche personnelle, poétique et contemporaine. De grandes planches aux couleurs douces accompagnent les textes classiques.

  • Pas facile d'aller se coucher !
    Tous les prétextes sont bons.
    La peur du noir, la couette qui n'est pas la bonne, les mauvais rêves...
    C'est aussi et surtout le moment où le parent va lire une histoire, ou deux, ou trois...
    Chanter une petite chanson douce...
    Tout est bon pour rester ensemble.
    Heureusement, la bienveillance et le doudou va prendre le relais...

  • Inspirée par le Japon, l'auteure déroule son histoire dans un village de pêcheurs, où vivent nos héros Izumi et son fils Okito. Chaque jour, Izumi rapporte quelques rares et précieux poissons à la maison. Ces poissons extraordinaires sont dorés, on les appelle «takara». À la suite d'une tempête, Izumi découvre une crique miraculeuse. Commence alors une période de surpêche qui peu à peu fait disparaître les fonds marins, faune et fore comprises. Le héros vieillissant et pris d'un immense regret vit désormais isolé, près de sa crique. Chaque jour et durant de longues années, il entreprend de la nettoyer, jusqu'au jour où son fils découvre en plongeant dans la mer des étoiles de mer, des algues blondes et ses chers poissons dorés enfin de retour.

  • Non, j'irai pas !

    ,

    Non, j'irai pas ... À L'ÉCOLE !

    Les petites (et grandes) peurs de la rentrée pointées de façon poétique par Ghislaine Roman et Csil.

    Peur de la séparation, de l'échec, des nouveaux copains, de la maîtresse, de la punition...

    Mais finalement, tous vont mettre leurs angoisses dans leur poche et les angoisses sont bien vite oubliées.

    NON ! J'irai pas !

  • Faire le grand plongeon, ce n'est pas évident. Les raisons sont nombreuses de ne pas vouloir se jeter à l'eau... Les yeux qui piquent, les gens qui éclaboussent, la profondeur du bassin, ces lunettes ridicules, ce bonnet ridicule, sans compter ceux qui font pipi dans l'eau !Et puis il y a les vestiaires, le maillot trop petit, la serviette pas belle et même pas de poisson dans l'eau ! Tous ces petits râleurs à la queue leu leu attendent...
    Et les voilà bientôt tous à l'eau... C'est alors une belle pagaille. Les inquiétudes et complexes semblent bien loin... Un bel ouvrage sur le dépassement de soi. Surpasser ses peurs, c'est possible. Mais aussi sur les complexes (du corps) et s'apercevoir en fait que nous sommes tous différents et que le regard de l'autre n'est pas forcément juge.

  • Dans ce livre, les questions d'enfant donnent aux artistes un espace de poésie et d'invention exceptionnel ! En effet, « peut-être que les abeilles font du miel parce qu'elles ne savent pas faire le chocolat » et « si les poissons ne savaient pas nager, la mer serait couverte de bouées ». Quoi ? Ah bon ? Qui sait.
    Ghislaine Roman s'est nourrie de ses animations dans les classes pour compiler ces petites réflexions, ces petites pensées des enfants, souvent à la fois insolites et remplies de bon sens. Des « bons mots » auxquels le travail de Tom Schamp confère une dimension poétique et ludique.

  • Résumé :
    Par une belle journée de printemps, Toshiro et son grand-père fabriquent un cerf-volant. Ils le lancent dans le ciel, mais Grand-père ne peut pas le voir car son corps fatigué l'empêche de lever la tête. Toshiro a l'idée de l'installer sur un banc devant une flaque d'eau qui forme un miroir.

    Une histoire pleine d'émotion de deux personnages écorchés par la vie avec des illustrations épurées d'un Japon mythique.

  • Ouf !

    ,

    • Milan
    • 10 Juin 2015

    Ghislaine Roman et Tom Schamp signent ici un album simple, doux et poétique sur les périls que rencontre le jeune chêne en grandissant. Le texte joue sur la répétition de l'onomatopée "ouf !", qui vient souligner la chance qu'a eue le petit arbre d'avoir été épargné par les escargots, la sécheresse, les cerfs ou les bûcherons. À chaque page, le jeune lecteur voit le chêne devenir de plus en plus grand et se rend compte à quel point il est incroyable qu'un arbre puisse atteindre sa taille adulte en dépit des risques qu'il court, comme se faire manger ou détruire par le feu ou les hommes.Une petite histoire qui impose le respect pour les arbres et la force dont ils font preuve pour traverser les âges et survivre à tous les dangers.

  • Les jumeaux Nima et Dawa («Soleil» et «Lune») ont une mission délicate : permettre de réparer le fameux masque de la « Fête du dixième jour » qui doit avoir lieu au monastère de la Montagne Blanche.

  • Le jeune Bagdan est passé maître dans l'art subtil de la chasse à l'aigle. Tous les jours, il sillonne les montagnes de l'Altaï en compagnie de l'oiseau majestueux, perché sur son bras. Un jour, sur le chemin du retour, il entend des cris de douleur et de rage et découvre une louve grièvement blessée, entourée de ses petits. Alors que les loups sont considérés comme les premiers ennemis de son peuple, Bagdan va l'aider et lui apporter quotidiennement de la nourriture.
    Bientôt, Bagdan va découvrir qu'un autre danger le guette, lui et sa famille : il s'agit d'un clan de guerriers qui rôde dangereusement près de leur campement. Le jour de l'affrontement, loups et hommes vont s'unir et mettront en fuite le clan ennemi.

  • Dans un royaume oublié d'un continent désormais perdu, Khouniley est une princesse orpheline qui, le jour de ses sept ans, se voit remettre un collier magique : chaque fois qu'elle fera une bonne action, une perle apparaîtra sur son collier. Lorsqu'il en comptera mille, elle accédera au trône. En attendant, c'est son oncle, le seigneur Chayan, qui préside aux destinées du pays. Il prend goût au pouvoir mais, hélas, Khouniley fait montre d'intelligence et de mansuétude pendant sa période d'apprentissage et son collier ne cesse de s'étoffer. Sur ses conseils, elle entreprend un périlleux voyage dans ses lointaines provinces, où elle prend conscience de la fragilité des ressources naturelles et des moyens de subsistance de ses sujets. Elle en revient en ayant gagné le coeur de toutes les créatures de son royaume, humaines comme animales. Son oncle n'a alors d'autre choix que d'ourdir un terrible complot pour s'assurer de conserver le trône... Un conte initiatique éblouissant et généreux.

  • Norig, petite fille solitaire et intrépide, préfère parcourir les landes de sa belle île plutôt que de broder tranquillement au coin du feu.
    Elle mène une vie d'aventure, dans une nature foisonnante, jusqu'au jour où une vieille femme mystérieuse lui annonce : «Ce royaume ne sera un jour que poussière».

    Par un étrange sortilège, Norig entrevoit alors son île dévastée : arbres coupés, campagnes saccagés, villageois cupides détruisant tout pour trouver de l'or.

    Affreux cauchemar ou vision prophétique ?

    La petite fille, incrédule, refuse cette terrible prédiction, mais le jour où son frère découvre vraiment une pépite d'or, ses certitudes vacillent.

    Et si tout cela n'était qu'un rêve prémonitoire ? Et si, seule contre tous, elle parvenait à inverser le cours des événements ?

  • Il était un maharadja qui ne souriait que rarement. Depuis la disparition de sa tendre épouse, seuls les jeux de sa fille, la petite princesse Chedana, avaient le pouvoir d'apaiser sa mélancolie. Un jour, il décida de se remarier. Mais les marâtres sont toutes les mêmes et sa nouvelle épouse refusait de s'occuper de la petite fille. Hélas, lorsque la maharani découvrit la beauté de Chedana, la jalousie lui piqua le cour si violemment qu'elle décida de l'enfermer dans une bibliothèque sur une île. Chaque jour, la princesse se transformait en un magnifique paon blanc et, chaque nuit, elle retrouvait sa forme humaine. Découvrira-t-elle dans les livres le secret du sortilège dont elle est prisonnière ? Et avec l'aide d'Aakar, un jeune garçon, réussira-t-elle à vaincre sa belle-mère ?

    Un très beau conte indien, servi par la plume ciselée de Ghislaine Roman et les illustrations chatoyantes de Sophie Lebot.

  • C'était l'hiver des grands brouillards, Les matins ressemblaient aux soirs.
    À deux, les jours semblent moins longs :
    Ainsi, Igor trouva Samson. Deux ours se rencontrent, pêchent, jouent, dansent et batifolent toute la journée ; et à la nuit tombée, ils se perdent de vue pour mieux se retrouver.

  • Un matin, en partant aux champs avec sa grand-mère, la petite Ting-Ting cherche en vain sa poupée. Elle espère l'avoir oublié dans la rizière, mais ne la retrouve pas. Son inquiétude grandit peu à peu, elle craint que sa mère ne l'ait prise avec les autres poupées qu'elle vend au marché. À cette idée le coeur de Ting-Ting se serre. Cette poupée, son père lui a offert quelques heures avant de mourir.
    La voyant si inquiète, sa grand-mère lui conseille de confier ses soucis au creux d'un vieil arbre. Le soir venu, Ting-Ting va à la rencontre de sa mère. Sa surprise est grande lorsque celle-ci lui raconte qu'elle n'a pas pu vendre ses poupées, à cause d'un héron venu semer la pagaille sur son stand, empêchant les clients de s'approcher. Au fond du sac, Ting-Ting retrouve sa petite poupée bleue.

  • Le défilé joyeux et haut en couleurs des 26 lettres de l'alphabet !Le "A "ouvre la marche en riant aux éclats, le ventre rebondi, lentement, le "B "suit. Le "C "s'accroche et se balance, le "D "s'avance et entre en danse... la grande parade peut commencer !! Les unes après les autres, les lettres déguisées défilent gaiement... au son de l'harmonica du "F "et du "N "qui carillonne ! Le "U "ulule et le "W "marche sur les mains ! Arrive enfin le "Z", bon dernier... Le cortège des lettres de l'Alphabet ne laissera ni les petits ni les grands indifférents

  • Une belle aventure en forme de quête initiatique au coeur du désert de l'Aïr.
    Un chemin rude et dangereux, jalonné par les rêves, les épreuves et les découvertes qui font grandir plus vite. La sécheresse s'est abattue sur la région. Amani est un jeune berger qui campe avec sa tribu aux abords d'une ville. Il est encore trop jeune pour accompagner son père sur la route du sel.
    Un soir, une de ses chèvres manque au troupeau. À l'aube, il part à sa recherche et s'éloigne dans le désert avec un âne. Les jours passent, ses provisions s'épuisent, le puits de la Girafe est à sec... Pour se donner du courage, Amani joue de la flûte, sa mère est musicienne, c'est elle qui lui a appris. Amani est de plus en plus faible, quand survient un oiseau qui le guide vers une grotte. Dehors, la tempête de sable fait rage. Les parois de la caverne sont ornées de gravures primitives extraordinaires. Amani est fasciné.
    Sur une des scènes, un tout jeune homme semble commander la pluie en jouant de la flûte. Amani grimpe au sommet des rochers et se met à jouer... En redescendant, il tombe sur une caravane qui vient de faire halte, c'est son père et des hommes de sa tribu rentrant de leur longue expédition. Les hommes connaissent bien cette grotte : tous, à l'âge d'Amani, ont tenté d'appeler la pluie... comme sur la gravure. Ensuite, autour du feu, ils sortent leurs flûtes et jouent tous ensemble. Tard dans la nuit, Amani est réveillé par le bruit de la pluie. Le lendemain, il rentre au campement avec les hommes, retrouve sa mère et la chèvre perdue, qui s'était juste éloignée le temps de mettre au monde un joli petit chevreau. Toulousaine, Ghislaine Roman enseigne à l'école primaire, la littérature de jeunesse occupant une place de choix dans sa pratique. Ses élèves apprennent à lire dans des albums, des magazines, des textes authentiques. « J'aime l'enfance et son univers, j'aime les représentations que les enfants se font du monde, j'aime ce qu'ils en disent et comment ils le disent. Je leur donne mes mots pour qu'ils s'en emparent, qu'ils rêvent et qu'ils grandissent... »

  • Il était une fois un écureuil au coeur de l'hiver... Déjà les paysages sont recouverts de neige, il est grand temps de se trouver une maison ! Il décide donc de s'installer au sommet d'un beau sapin. Mais il est tellement beau, qu'il est choisi par un père et son fils pour orner leur maison durant les fêtes de Noël. L'écureuil, caché dans les branches, découvre la chaleur d'une famille réunie. Alors que tous partent se coucher, il descend de son sapin. Le Père Noël arrive pour déposer ses cadeaux et l'écureuil repart avec lui sur son traîneau pour de nouvelles aventures.

  • Il était une fois un roi qui avait tout pour être heureux. Il régnait sur un royaume prospère et était aimé de ses sujets.
    Hélas... le roi Artégan se turlupinait. Qui avait bien pu décider que les jours ne devaient durer que 24 h ? Dans un arrêté royal, Artégan choisit de les rallonger de 2h. Pourtant, au mépris de son autorité, le soleil continue de se coucher chaque soir à la même heure.
    Plus tard, le roi se frotte aux tourments de la jalousie, qui l'entraîne dans l'infernale spirale de la guerre, puis aux tourments de l'amour paternel...
    Le roi Artégan a tout, sauf, peut-être, une once de sagesse. Au fur et à mesure de ces histoires, on apprendra avec lui que ce n'est pas le temps que l'on doit essayer de changer, mais ce que l'on en fait, et que l'envie et la peur sont les pires conseillères des rois !

empty