Cercle Media

  • En 1525, François Ier est emprisonné à Madrid, après sa défaite à Pavie. Le roi de France cherche à s´évader. Pour tromper la vigilance des gardiens, il décide de se barbouiller le visage de suie et de se faire passer pour l´esclave noir qui entretient la cheminée. En 1658, Louis XIV se produit dans le Ballet d´Alcidiane au palais du Louvre. Il incarne un prince de. Mauritanie. Quitte à interpréter un Africain, autant viser haut. Le roi est accompagné d´une suite mau-resque, composée de son frère, de marquis et duchesses. En 1809, Napoléon Ier participe à un divertissement chez un ministre italien. L´empereur surprend son hôte et son entourage. Il est « déguisé en nègre » et marche devant le quadrille, en soufflant gaiement dans une sorte de trompe. Ce livre fourmille d´anecdotes, plus étonnantes les unes que les autres. Il revisite l´histoire de France, à travers la suie, en remontant à la source du grimage, pratiqué dès le Moyen-Âge par le peuple, les princes et les rois.

  • Le 7 août 1963, jour de la fête nationale, la RTI diffuse son premier jour-nal télévisé. Marie-Thérèse Houphouët-Boigny apparait aux côtés de son mari. J´ai 3 ans. Elle a beau incarner la grâce, je ne la capte pas. Plus tard, j´entends parler de leur voyage aux États-Unis. Plus tard, je les vois en photo avec John et Jackie Kennedy à la Maison Blanche. Ça me plait. L´histoire me plait. Au fil du temps, j´en apprends un peu plus. Quand nos parents en parlent, c´est avec grande fierté, comme d´un moment de gloire pour la Côte d´Ivoire. Pensez donc ! Vingt-et-un mois plus tôt, ils étaient encore, aux yeux des colons français, au mieux des « évolués », au pire des « indigènes ». Dans une Amérique minée par la ségrégation raciale, le succès de ce voyage doit beaucoup à l´élégance et au charme de Marie-Thérèse. Elle conquiert les journalistes et politiciens américains, même les plus aus-tères. Tous la plébiscitent comme « l´une des femmes les plus belles et les mieux habillées du monde ».

  • En 1944, au plus fort de la guerre, un volontaire français de l'armée allemande étonne ses supérieurs. Il veut intégrer la Waffen SS, le corps d'élite hitlérien. Seul problème : l'homme n'est ni aryen ni même blanc, mais guadeloupéen et surtout noir. Pour toute réponse, il est envoyé illico dans un camp de concentration. Ce livre raconte l'étonnante histoire de ce soldat perdu, parti faire le coup de feu contre les bolchevistes, sur le front et dans le froid russes, loin de son île natale.
    Comme lui, quelques égarés antillais, guyanais, réunionnais, et africains, ont collaboré activement avec l'ennemi, qui dans la LVF, qui dans la Milice, qui dans la Gestapo. En Allemagne et en Italie, où les Noirs étaient menacés, certains ont également joué le jeu des nazis et des fascistes, par instinct de survie ou patriotisme. Autant de destins insolites que relie ce récit, étayé par les rares archives et témoignages de survivants de cette page méconnue du plus grand conflit mondial.

  • Teddy Riner, Usain Bolt, Lewis Hamilton, Simone Biles, les soeurs Williams, sont des champions du 21ème siècle. Ils sont les dignes héritiers de tous ces athlètes noirs qui ont brillé par le passé sur les stades et dans les enceintes sportives. Ces derniers ont pour nom Jack Johnson, Jesse Owens, Pelé, Wilma Rudolph, Marie-José Pérec, Michael Jordan, tous ces champions dont l´auteur a retracé le parcours avec une perspective historique et sociologique dans son précédent livre « Sport, malédiction des Noirs ? ». Durant le 20ème siècle, ces hommes et ces femmes ont favorisé un certain esthétisme noir. Mais longtemps avant ces sportifs contemporains, d´autres champions leurs devanciers, ont utilisé leurs muscles noirs et leur corps d´ébène comme moteur de la réussite et facteur d´émancipation. Dès la Grèce antique, à Rome, les auteurs ont célébré le corps noir.
    Ce livre, c´est l´histoire du corps noir rompu à la « pratique sportive » depuis l´Antiquité jusqu´au début du 20ème siècle.

  • En 1950, Félix Houphouët-Boigny tombe amoureux de la députée guadeloupéenne Gerty Archimède.
    Elle est communiste et féministe. Il la demande en mariage et veut en faire la future Première dame de Côte d'ivoire.
    En 1996, Nelson Mandela tombe sous le charme de Marie-Thérèse Houphouët-Boigny. Il est célibataire. Elle est veuve. Il exprime le désir de la voir. Elle accepte et part le retrouver en Afrique du Sud. Truffé de révélations, ce livre nous entraine dans les coulisses du pouvoir en éclairant d'un jour nouveau le long règne du premier président ivoirien.
    L'homme se montre tour à tour combatif, rusé, cynique, généreux, sage, féroce, fragile. S'appuyant sur la dernière interview que Félix Houphouët-Boigny lui a accordée avant sa mort et sur des confidences de son entourage, Serge Bilé retrace, au-delà du chef d'État, 'histoire d'une nation qu'il a incarnée et qu'il symbolise encore aujourd'hui. « Ô Dieu, est-ce que tout ce que j'ai bâti après tant d'efforts dans ce pays sera englouti dans les sables mouvants après mon départ ?» se serait écrié Félix Houphouët-Boigny en découvrant au soir de sa vie un rapport des Renseignements généraux sur les rivalités politiques à Abidjan.
    Ce jour-là, affaibli par la maladie, il chargea un de ses ministres d'aller remettre cent mille dollars à un prélat au Vatican et cinquante millions de FCFA au khalife des Mourides et autant au khalife des Tïdiane, en leur demandant de prier pour la paix en Côte d'ivoire.

  • Pourquoi étudier la psychologie en Sociologie, en Anthropologie, en Criminologie... ?
    Qu'est-ce que la psychologie du développement, anciennement psychologie génétique ? Cet ouvrage a voulu offrir aux étudiants et aux chercheurs en Sciences Humaines et en Criminologie des outils de base permettant de comprendre cette discipline dans ses diverses composantes. Il est particulièrement destiné à offrir aux chercheurs les rudiments indispensables relatifs au développement psychoaffectif et intellectuel de l'enfant jusqu'à l'adolescence. Et il a permis de présenter les divers niveaux de ce développement jusqu'à l'adolescence.

  • Cet ouvrage offre une riche synthèse des connaissances actuelles en psychopathologie. Richement documentée, l'oeuvre croise les perspectives théoriques et cliniques qui contribuent à la compréhension des troubles mentaux et expose plusieurs systèmes de classification. Elle fournit, en outre, des connaissances fondamentales liées aux facteurs biologiques, génétiques, psychologiques et socioculturels des troubles, tout en soulignant leurs interactions.
    Cette introduction à la psychopathologie se distingue par sa pédagogie claire. Ici, le Docteur Michel Koudou GBAGBO explique et met en scène les principes de base et les grands concepts de la psychopathologie. Voici un livre écrit pour les professionnels, les étudiants mais aussi pour tous ceux qui s'intéressent aux sciences du comportement.

empty