Esf

  • Plus qu'un coup de gueule, c'est le cri du coeur d'un enseignant qui aime son travail mais qui dénonce le mal-être enseignant et un système qui dysfonctionne.
    Dans un style dynamique et plein d'humour, l'auteur livre ses réflexions sur son quotidien et celui de ses collègues qu'il illustre d'anecdotes succulentes révélant nombre d'absurdités et d'aberrations dans l'Education nationale.
    L'auteur milite pour que l'enseignant reprenne les commandes de sa classe et du système pour des élèves plus épanouis.

  • Accompagner les élèves dys, c'est possible ; mon compagnon quotidien pour une école inclusive Nouv.

    Près d'un enfant sur dix est confronté à un trouble Dys et un sur vingt à un TDAH : dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie, trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité... À quoi correspondent ces troubles ? Comment distinguer un élève en difficulté d'un élève Dys ou TDAH ? Comment les soutenir dans leurs apprentissages ? Quelles sont les dispositifs institutionnels ? Comment accompagner les familles ?
    Isabelle Ducos-Filippi répond aux nombreuses questions que se posent les enseignants de manière précise, concrète et pragmatique. Elle propose des outils et adaptations pédagogiques réalistes pour chaque type de difficulté (lecture, écriture, chiffre, oralité...), des pistes de réflexion pour l'évaluation, des aides à la mémorisation...
    Ce livre est le compagnon quotidien complet pour un accompagnement épanouissant des élèves Dys et TDAH de la maternelle au lycée.

  • La thérapie familiale à l'heure de la singularité des couples et des familles Nouv.

    La thérapie familiale a aujourd'hui une histoire, des voies complexes de transmission et nombre de références théorico-pratiques. C'est ce que cet ouvrage tend à clarifier avec une importante perspective historique qui introduit les mouvements de pensée et concepts de base, en définissant les fondements, les contours et la spécificité de cette approche thérapeutique.
    Né au plus près d'une pratique quotidienne, et d'un travail de transmission auprès des étudiants et des praticiens de la santé, il propose aussi une réflexion synthétique sur l'origine des difficultés familiales et sur les processus majeurs qui s'y opèrent. Aussi permet-il une lecture des situations qui peut guider les professionnels dans la conduite des entretiens familiaux, mais aussi les parents et les couples dans leurs questions quotidiennes.
    Plus particulièrement, cette nouvelle édition revue et augmentée interroge les profondes mutations familiales et propose des pistes d'analyse actualisées sur l'évolution du couple et de la parentalité, intrinsèquement liée à la fragmentation de notre monde contemporain. C'est à l'aune d'une dissociation que ces trois entités et leurs composantes antérieurement pensées ensemble - couple, famille, filiation - peuvent aujourd'hui être envisagées.

    Un ouvrage essentiel pour les étudiants, les professionnels du secteur de la santé, mais également pour tous ceux qui s'interrogent sur ce sujet majeur que sont la famille et la thérapie familiale.

  • Parfois, une classe peut vous faire perdre pied, car vous avez l'impression de ne plus rien contrôler. Cet ouvrage vous accompagne pas à pas pour analyser vos gestes et les comportements de vos élèves afin de mettre en place un nouveau cadre pour des enfants plus autonomes et épanouis.
    Ce compagnon quotidien de votre développement professionnel s'accompagne de documents téléchargeables et d'une communauté sur les réseaux sociaux.

  • Les attentats de janvier 2015 ont révélé une fracture béante dans notre société... tout le monde n'était pas Charlie. En classe, les enseignants se sont trouvés démunis face à certains élèves adeptes des fakenews et autres théories du complot. Dans ce contexte, France Inter a senti la nécessité absolue d'une éducation aux médias et à l'information auprès des élèves. InterClass' était né.
    Ce dispositif, élaboré par Emmanuelle Daviet, fait collaborer journalistes et professeurs pour amener les collégiens et lycéens en REP à expérimenter l'investigation rigoureuse, la vérification des sources et l'exigence de probité dans le journalisme. Les élèves découvrent que la réalité est plus complexe qu'un slogan, que les explications les plus attractives ne sont pas nécessairement les meilleures et qu'il y a encore plus de plaisir à chercher à comprendre qu'à imaginer pouvoir tout expliquer.
    Ce livre offre aux enseignants, aux éducateurs, aux parents ainsi qu'aux hommes et femmes de médias de belles occasions de réflexion et l'inspiration pour concevoir des projets similaires et faire des collégiens et lycéens des citoyens éclairés.

  • Spécialiste reconnu depuis plus de 40 ans, Jean-Charles Terrassier répond aux questions des parents et des enseignants :
    - Comment identifier les enfants à haut potentiel ? Avec quels tests ?
    - Faut-il leur faire sauter une classe ? Entrer au CP avant 6 ans constitue-t-il un bon choix ? Quelles en seront les conséquences ?
    - Comment agir face à la précocité de l'enfant ?
    - Que peuvent faire les adultes pour l'épanouissement de ces enfants ?
    L'auteur analyse les particularités du développement des enfants à haut potentiel grâce à des démarches et concepts devenus des références : dyssynchronie, effet Pygmalion négatif, QI compensé...
    Ce livre aide à identifier la précocité et à faire les bons choix éducatifs pour l'épanouissement de ces enfants à haut potentiel.

  • L'évaluation envahit nos vies : à chaque instant, nous sommes enjoints d'évaluer : un restaurant, un hôpital, nos achats ou encore des élèves, des collègues... Et nous sommes nous-mêmes sans cesse évalués, étiquetés et classés. La folie évaluative s'est emparée de notre monde, jusqu'à chercher à quantifier ce qui échappait pourtant à toute mesure, comme nos émotions artistiques ou notre bonheur.

    Dans cet ouvrage, Charles Hadji, dont les travaux sur l'évaluation scolaire font aujourd'hui autorité, s'interroge avec une précision et une rigueur exemplaires sur ce qu'est une évaluation efficace et légitime.

    Rappelant que les données chiffrées ne sont pas l'unique manière d'évaluer, il montre que toute évaluation renvoie à un projet, que la valeur n'est pas le prix et que le « toujours plus » n'est pas nécessairement un « toujours mieux ». Il propose un modèle d'évaluation ayant le souci de se mettre au service de l'humain, dont les mots d'ordre sont confiance et respect.

    Pour cela, il nous offre des principes et des outils particulièrement précieux. Chacun, quel que soit son champ d'activité, comprendra ainsi comment mener des évaluations « à visage humain », robustes sur le plan méthodologique et exigeantes sur le plan éthique. Les éducateurs, eux, trouveront des perspectives précises pour mettre l'évaluation au service de la coopération et non plus de la compétition. Un enjeu essentiel pour le monde qui vient.

  • Motiver les équipes en travail social Nouv.

    Au-delà de la crise sociale et économique qu'elle a provoquée, l'épidémie de Covid-19 aura mis en évidence la puissance du « sentiment d'utilité » des professionnels du secteur social et médico-social, capable de transcender les difficultés rencontrées.
    Malgré des conditions de travail souvent pénibles, la motivation des équipes dans ce contexte inédit a permis le développement de pratiques innovantes mais fragiles. Dans le même temps, la souffrance des professionnels a davantage été exprimée.
    Confrontés à ces tensions et sous le poids de réformes en cascade, les dirigeants et cadres du secteur se doivent d'appréhender les processus managériaux qui favorisent le travail en équipe, qui maintiennent et développent la motivation des acteurs en donnant du sens à l'action individuelle et collective au travers :
    ? d'un projet commun ;
    ? d'une organisation performante ;
    ? d'une communication efficace et d'une véritable démarche qualité.
    Pour les accompagner, ce guide pratique :
    ? fait le point sur les techniques de management et leur impact sur l'implication des professionnels au travail ;
    ? détaille les facteurs clés d'un projet de structure fédérateur ;
    ? propose des outils pour prévenir l'usure professionnelle.

  • La famille est à l'ordre du jour. Face aux mythes que la société cherche à lui imposer - la norme, les préjugés -, elle doit défendre sa propre histoire, son identité, sa mythologie.
    Cet ouvrage présente l'utilisation de cette dimension mythique de la famille à l'aide de nombreuses présentations de cas et répond à des problèmes complexes rencontrés par les couples et les familles :
    Adoption, recomposition familiale, violences, suicides, psychoses...

  • Depuis quelques années, les travailleurs sociaux sont de plus en plus souvent exposés à des faits religieux perceptibles à travers les paroles, les comportements des usagers ou ceux adoptés par les professionnels eux-mêmes. Ces situations provoquent questionnements, malaises ou réactions plus sereines, selon les protagonistes, la nature des faits et ce qu'ils produisent comme conséquences.
    Aujourd'hui, il faut aussi compter avec des formes de discours et d'actes rattachés, à tort ou à raison, au «sacré» : radicalisation, dérives sectaires... le secteur n'est pas exempt d'interrogations et d'une volonté d'agir dans le cadre de ses prérogatives sur ces sujets complexes et graves. Sur ces questions, les acteurs tâtonnent, inventent des «compromis», s'opposent, se crispent parfois, témoignant aussi, dans certains cas, de leur propre rapport au religieux, quel qu'il soit.
    Dans ce contexte, la laïcité représente le cadre à travers lequel ces situations doivent pouvoir être traitées. Que recouvre cette notion souvent usitée dans le discours commun sans qu'il soit toujours possible de repérer ce que les acteurs lui attribuent comme sens et comme contenu ? Comment ce principe est-il mobilisé dans le travail social ? Pourquoi apparaît-il comme un rempart contre les «communautarismes» ?
    Cet ouvrage aborde ces questions en s'appuyant sur de nombreux témoignages de professionnels du champ associatif et des collectivités territoriales.

    Actualisée et enrichie, cette nouvelle édition propose :
    - un cadre de réflexion pour comprendre les stratégies et les formes d'intervention développées par les professionnels confrontés aux faits religieux ;
    - une analyse des principes liés à la laïcité, aux dispositions juridiques et règlementaires qui en découlent, tout en prenant en compte les interprétations accolées à la laïcité dont les fondements sont souvent galvaudés ou méconnus ;
    - un ensemble d'observations concernant la manière dont les institutions s'approprient ce principe et les choix retenus par les équipes de direction sur ces sujets ;
    - la présentation des recommandations proposées par les organisations représentatives du secteur quant à la mise en oeuvre du principe de laïcité, tant pour les usagers que pour les professionnels.

  • Qui veut engager une recherche en éducation se trouve souvent enjoint de se conformer à des canons académiques qui peuvent apparaître très formels : définir une problématique, formuler des hypothèses, valider des résultats, etc. Ces éléments sont essentiels, mais il faut en comprendre le sens et les enjeux. Or c'est là le premier mérite de l'ouvrage de Guy Berger et Augustin Mutuale : il éclaire les différents moments de toute trajectoire de recherche en explicitant les exigences qui les sous-tendent et permettent de s'inscrire dans un collectif qui donnera sa légitimité au travail réalisé.
    Mais ce livre renvoie aussi, au fur et à mesure de l'exposé des différents « chantiers » qui structurent le travail de recherche, à des questions fondamentales qui permettent au lecteur de clarifier sa posture et mener à bien son projet : qu'est-ce qui différencie une recherche sur l'éducation d'une recherche en éducation ? Suffit-il d'expliquer pour comprendre ? Comment trouver la bonne distance entre une extériorité indifférente et une implication aveuglante ? Qu'est-ce que produire des connaissances nouvelles ? Et à quelles conditions la pratique de la recherche peut-elle être un authentique processus d'émancipation ?
    Tous ceux et toutes celles qui s'engagent dans un travail de recherche en éducation, à l'occasion de la rédaction d'un article, d'un mémoire professionnel, d'un master ou d'une thèse, trouveront ici, bien mieux qu'un « manuel », bien plus qu'un ensemble de précieux conseils, un véritable accompagnement intellectuel de leur démarche. Guy Berger et Augustin Mutuale font ainsi remarquablement oeuvre de « pédagogues », au sens originel du mot : leur ouvrage ouvre le chemin de la recherche tout en laissant le lecteur achever le parcours.

  • Counseling and Psychotherapy est en 1942 le premier ouvrage où Carl Rogers définit et illustre sa conception de l'aide psychologique. Alors âgé de quarante ans, Rogers crée en quelque sorte le mo- dèle du psychologue thérapeute qu'il nomme « l'aidant », c'est-à-dire celui qui sait apporter sa spontanéité créatrice au projet d'autonomisation de son client.
    Cette nouvelle orientation de pensée abandonne tout a priori de jugement, de soutien et de con- trôle. La non-directivité comporte une attitude de compréhension foncière laissant au client le choix de son itinéraire, de son langage et de ses décisions.
    Évitant les artéfacts transférentiels et les étiquettes, la relation d'aide se fonde sur l'optimisme et la confiance dans les capacités évolutives de chaque individu, malgré la souffrance psychique. Clai- rement ou non, elle sert de mode relationnel de base à de nombreuses situations et méthodes psy- chothérapiques d'aujourd'hui.
    D'autres ouvrages de Rogers - Liberté pour apprendre, par exemple - placent ce créateur parmi les tout premiers des praticiens et théoriciens de la psychothérapie moderne. Ce livre, à l'étape initiale d'une grande découverte, apporte une ligne claire à l'action thérapeutique, dans le chaos des techniques et la confusion des idées contemporaines.

  • « Accélérer le virage numérique » : l'ambition du gouvernement portée à travers une feuille de route s'adresse non seulement aux professionnels du champ sanitaire mais aussi à ceux du secteur médico-social et social.
    C'est dire si les organisations n'ont désormais plus le choix de s'adapter à la numérisation des pratiques (à l'échelle de chaque individu) mais aussi des usages (d'ordre collectif). Si certaines déploient déjà des stratégies efficaces, d'autres sont plus à la peine. De fait, une certaine résistance s'observe pour des raisons diverses : le numérique est parfois décrit comme un facteur de dispersion et de stress côté professionnels tandis qu'il peut accroître la vulnérabilité des personnes accompagnées n'ayant aucune expérience en la matière. Se pose aussi la question des moyens, tant humains que financiers, à mobiliser.
    En somme, réussir la transformation numérique du secteur social et médico-social ne s'improvise pas. Et la stratégie à élaborer ne se délègue pas ; elle relève de la responsabilité de chaque dirigeant. Pour les accompagner au mieux dans leurs démarches, ce guide opérationnel propose :
    - une réflexion sur le sens et la portée de la transformation numérique ;
    - des conseils en adéquation avec la stratégie gouvernementale ;
    - une méthode pas à pas pour que chaque structure puisse élaborer sa feuille de route du système d'information ;
    - une étude détaillée du dossier de l'usager informatisé.

  • L'emprise, phénomène encore méconnu, est source de souffrance, tout autant que les défaillances managériales, l'épuisement et le harcèlement professionnel.
    Wadih Choueiri nous propose d'explorer cette relation toxique et insidieuse qui se noue entre deux personnes : l'une semblant « dévorer » la seconde jusqu'à lui faire perdre sa liberté de penser et d'agir.
    Pour comprendre les rouages de ces relations malsaines, l'auteur les aborde sous l'angle du pouvoir, de la servitude volontaire, du rapport d'autorité et du langage managérial et propose des solutions pour s'en libérer.
    Tous, salariés, managers, professionnels de l'accompagnement (psychothérapeutes, RH, coachs), trouveront des clés pour ne jamais perdre de vue la liberté individuelle et instaurer des relations plus harmonieuses.
    Les témoignages d'emprise recueillis dans l'ouvrage éclairent les multiples facettes de ce phénomène d'actualité encore mésestimé.

  • Fritz Perls est considéré comme le fondateur de la Gestalt-thérapie et comme l'un des pré-curseurs du grand mouvement de libération de l'être à la fin des années 1960.
    Cet ouvrage est la traduction de son oeuvre maîtresse, The Gestalt Approach, véritable « testament professionnel » qui rassemble de façon particulièrement claire et accessible les idées centrales de Perls. Il propose au lecteur un nouvel éclairage sur le comportement humain, dans sa réalité factuelle comme dans ses potentialités virtuelles. L'auteur a la conviction que l'homme pourrait mener une existence plus dense, plus riche, plus complète.
    Et qu'il n'a découvert qu'une infime portion de toute l'énergie et l'enthousiasme qu'il possède en lui. Il s'agit bien là d'une approche optimiste, recherchant le potentiel latent, les forces sous-jacentes de la personne, et non ses faiblesses et ses manques.
    Fritz Perls présente ici les derniers développements de sa théorie et les applique à la gestion des problèmes de la vie quotidienne et aux techniques de la psychothérapie.
    La traduction de Jean-Pierre Denis, à la fois traducteur professionnel et praticien de la Gestalt-thérapie, permet une lecture agréable, adaptée à notre culture francophone, tout en restant fidèle à l'esprit de l'auteur.

  • Les Accompagnants Educatifs Sociaux (AES) sont les professionnels les plus représentés dans les établissements accueillant des personnes polyhandicapées. Ils ont pour mission d'apporter un soutien à la fois médical et psychologique à des usagers en situation de grande dépendance. Cet ouvrage est conçu comme un outil de travail destiné aux AES travaillant aussi bien auprès d'enfants, d'adolescents ou adultes polyhandicapés.
    Il traite du travail quotidien du professionnel (soins, activités), du travail en équipe pluridisciplinaire (médecins, kiné, etc.), de la collaboration avec les familles, de la formation (diplôme, VAE, ...) Chaque thème est illustré de fiches récapitulatives, à visée pédagogique. A l'origine conçu comme un guide s'adressant aux AES (anciennement appelés aides médico-psychologiques), il s'est avéré à l'usage que cet ouvrage est utilisé par l'ensemble des professionnels travaillant dans le secteur du polyhandicap.

  • L'hypnose suscite depuis toujours beaucoup d'interrogations : magie, charlatanisme, science ? Pour Jacques-Antoine Malarewicz, l'hypnose est avant tout un processus, un outil utile et efficace pour le thérapeute et un espace de dé- couverte pour le patient. Dans cet ouvrage, il s'attache à la démythifier en démontrant qu'elle est accessible et facile- ment utilisable.
    Pour cela, l'auteur repart des fondements de l'hypnose clinique construite par Milton Erickson : le langage non ver- bal, la relation avec le patient, les outils de diagnostic, les outils de communication, les métaphores, etc. Dans un style concis, claire et efficace, il définit et donne l'utilisation clinique des différentes techniques : autohypnose, hypnose partielle, suggestion post-hypnotique... À la fin de chaque chapitre, il répond à des « questions naïves » et pourtant essentielles : Peut-on hypnotiser tout le monde ? Que faire face à un sujet résistant ? Le thérapeute manipule-t-il son sujet ? Comment travailler avec un enfant ? Enfin, pour mieux entrer dans la pratique de l'hypnose, il déroule trois exemples de séances afin d'analyser et de commenter en détail des situations fréquentes en thérapie.
    Très accessible, ce manuel est à destination des thérapeutes ainsi que de toute personne s'intéressant à l'hypnose.
    Cette nouvelle édition est entièrement revue par l'auteur qui intégrera l'évolution de la méthode depuis plus de 20 ans.

  • A tous ceux qui s'intéressent à l'évolution moderne de l'hypnose, la première traduction française d'une oeuvre de Milton H. Erickson, présentée par J. A. Malarewicz, apporte un excellent contact avec le rénovateur contemporain de l'emploi, clinique et thérapeutique, de la plus ancienne méthode psychothérapique. Parvenant à utiliser et à conceptualiser les mystères et les incertitudes de la relation hypnothérapique, Milton H.
    Erickson domine cette renaissance technique de toute son expérience originale. Les nombreux cas qu'il a décrits et les conférences accompagnées de démonstration publique de ses méthodes ont fait l'objet de plusieurs ouvrages. Ceux-ci sont largement connus dans les pays anglophones. Dans les conférences retranscrites et commentées ici, on verra que la situation hypnotique, loin d'être confinée à la résolution spectaculaire de la conversion hystérique, est devenue une possibilité d'aborder des problèmes émotionnels extrêmement variés.
    Les exemples abondent dans ces pages. On verra aussi comment Erickson, par la facilité avec laquelle il accepte les prises de position du patient, par le caractère paradoxal de ses prescriptions, par la façon dont il prend en compte le contexte et surtout par l'invention permanente qu'il oppose aux situations de souffrance, a pu être à l'origine déjà de bien des concepts utilisés en thérapie familiale.
    En contact étroit avec Gregory Bateson, Jay Haley et J. H. Weakland, il fut en effet aux origines de la théorie moderne de la communication.

  • La notion de maltraitance ou d'enfance en danger se réfère généralement à des violences qui ont lieu au sein de la sphère familiale. Or, qu'il s'agisse des établissements et services sociaux et médico-sociaux ou encore de l'institution scolaire, de loisirs, hospitalière et psychiatrique, de nombreuses affaires démontrent l'existence d'une violence institutionnelle durable et méconnue.
    Cet ouvrage est le résultat d'un travail d'enquête et de réflexion critique autour de l'invisibilité des violences dites en creux, silencieuses, ordinaires, qui font de l'éducation un outil de normalisation et conditionnent la domination adulte ou l'âgisme. En s'appuyant sur des corpus théoriques issus des sciences humaines, ainsi que sur des témoignages de personnes concernées (anciens enfants placés, élèves, enfants en structure hospitalière...) et de professionnels de l'enfance et de l'adolescence, Célia Carpaye tente ici de dresser un état des lieux de ces violences indicibles.
    Loin d'accabler les professionnels, cet essai se donne pour mission d'interroger ce qui fait système et questionne la dimension sociale des rapports de pouvoir ; dégradation des conditions de travail, poids des représentations sociales, héritage historique et politique, l'auteure passe au crible tous les aspects de ce qui fait institution.
    À l'heure où des évolutions notables ont lieu dans le domaine de la parentalité, il semble urgent de repenser la relation éducative dans le travail social et médicosocial, à l'école... De l'usage de la Communication non violente à la connaissance de la pédagogie critique et démocratique, cet ouvrage propose un certain nombre d'outils dont les bienfaits seraient à observer tant du côté des enfants que des adultes qui les accompagnent. Loin d'être un « livre de recettes », il invite chacun à déconstruire les évidences qui forment le paradigme éducatif actuel et à imaginer d'autres possibles.

  • Qu'est-ce que travailler en SESSAD (Service d'éducation spéciale et de soins à domicile)? Quel est son sens sociétal, en lien avec la définition du handicap donnée par la loi du 11 février 2005 ? Comment le situer au regard du plan de compensation et du projet de vie des parents pour leur enfant ?
    L'auteur s'efforce ici de définir des pratiques professionnelles reposant sur les connaissances en sciences humaines, mais aussi conceptualisées à partir de la spécifi cité des situations accompagnées. Nourri d'observations et d'analyses cliniques, cet ouvrage propose de penser les pratiques à partir des rôles respectifs des professionnels et des parents dans un processus de coéducation justifié par le handicap.
    Aujourd'hui, le SESSAD est au coeur de la notion de parcours, au sein d'un dispositif dont la pluralité s'adapte à l'évolution du jeune. Il doit donc d'autant mieux conceptualiser son rôle en articulation avec les autres modes d'accompagnement :
    - à lui d'être en proximité des lieux de vie du jeune pour soutenir l'inclusion dans de bonnes conditions ;
    - à lui de faire valoir qu'au-delà d'une nomenclature de besoins et de prestations, il accompagne la spéci cité du développement du jeune dans les finalités qui l'aident à vivre avec les autres, et ce au mieux des opportunités du milieu ordinaire.
    Cet ouvrage s'adresse aux professions éducatives et paramédicales, aux psychologues et pédopsychiatres, ainsi qu'aux équipes de direction intervenant en SESSAD sous ses différentes appellations: SSESD, SSEFIS, SAFEP, SAAIS, SSAD, SESSAD DI, SESSAD TC.

  • Le débat sur l'écriture inclusive enflamme les médias et la société. Les camps pour et contre s'opposent sans pitié : l'un dénonce les règles « scélérates » de la grammaire, tandis que l'autre fustige « l'aberration inclusive » qui place la langue française « en péril mortel »...
    Dans cet essai, des linguistes s'emparent de la question pour replacer l'étude de la langue et son histoire au coeur de la réflexion et du débat.
    Les auteurs proposent de prendre le temps d'examiner ce champ de bataille, d'en comprendre les enjeux dans ses différentes dimensions pour permettre d'y voir un peu clair.
    Un livre passionnant qui nous fait redécouvrir la langue française, ses influences et ses évolutions. Des éclairages précieux sur les langues anglaise, allemande, coréenne et arabe permettentd'ouvrirla réflexion.

  • En France, plus de 200 000 enfants ne sont pas détectés comme intellectuellement précoces et vivent leur don comme une fatalité.
    Ce guide pratique, unique en France, rédigé par l'un des plus grands spécialistes de la question, Jean -Charles Terrassier, avec le concours de Philippe Gouillou, apporte les informations nécessaires et les solutions simples pour connaître, comprendre et gérer les particularités de ces enfants surdoués.
    - Comment reconnaître au plus tôt les potentiels d'un enfant surdoué ?
    - Qu'est-ce que le quotient intellectuel (QI) ?
    - Comment assurer à un enfant précoce le meilleur épanouissement intellectuel et affectif ?
    - Comment faire de l'intelligence précoce un atout dans la vie et non un handicap ?
    En apprenant à adapter éducation et comportement, ce livre permettra à tous, et avant tout aux parents, mais aussi aux éducateurs, de libérer le potentiel d'un surdoué pour transformer son don en intelligence efficace.
    Le Guide pratique de l'enfant surdoué : un livre indispensable pour faire le point aujourd'hui sur les enfants intellectuellement précoces et prendre les bonnes décisions.

  • La participation de l'usager au fonctionnement de la structure qui l'accompagne mais aussi à son projet de vie est une obligation légale. Divers freins sont à lever pour satisfaire cette exigence  : résistance des professionnels, incapacité ou difficulté de la part des usagers, manque de temps...
    Imposées par la loi depuis bientôt 20 ans, l'expression et la participation des usagers du secteur social ou médico-social relèvent encore parfois du défi.  Comment tenir compte de la parole, voire des écrits, d'une personne handicapée, âgée, en situation d'exclusion ou mineure  ?

    Forts de leur expérience, les auteurs prodiguent divers conseils aux professionnels pour qu'ils mènent une réflexion sur ce sujet délicat, préalable incontournable pour donner du sens aux outils à mettre en place. Ce, en lien avec les missions de la structure, les besoins et les attentes des personnes accompagnées.

    Etayé d'exemples, cet ouvrage opérationnel  :décrypte les dispositifs imposés par la loi ; s'appuie sur des recommandations professionnelles pour faire vivre le conseil de la vie sociale et les autres instances ;aide à mobiliser tous les acteurs (professionnels et usagers) pour rendre effective la participation.
    Cette seconde édition intègre des références actualisées ainsi qu'un outil complet d'auto-évaluation permettant à toute structure sociale ou médico-sociale de réaliser un état des lieux de la participation des personnes accompagnées

empty