Depuis qu’a éclaté l’affaire Weinstein, les voix du féminisme n’hésitent plus à dénoncer ouvertement les prédateurs en tous genres qui profitent de leur toute puissance, ni à exprimer leur colère contre les institutions qui les soutiennent plus ou moins ouvertement. Adèle Haenel, Vanessa Springora, Virginie Despentes ou encore le mouvement des « colleuses » d’affiches qui veulent rendre visibles les victimes de féminicides ont récemment fait entendre leur voix. Cette année, la Journée internationale du droit des femmes sera marquée par leur colère. Vive la Culture

Wadjda Nous contacter

Wadjda

Haifaa Al-Mansour

  • DVD
    NC
empty